Iléa

 

couv-1.jpg

 

Que se cache dans cette mystérieuse forêt ?


     Un trésor, l’aventure, l’amitié ? Un peu des trois !


Mais Raphaël devra faire un choix qui bouleversera sa vie.

 

 

un petit extrait ?

 

……. - psitt !!

 

         Un son aigu, un bourdonnement, lui souffle à l’oreille… Une abeille, une mouche ? Non, on ne dirait rien de tout cela, mais qu’est-ce que c’est ? C’est agaçant à la fin !

 

         Le bruit augmente et Raphaël gesticule dans tous les sens pour se débarrasser de cette bestiole ! Sans résultat !

 

         Ca bourdonne toujours et…quoi ? Impossible, on dirait…..Mais oui, on dirait : une voix,

 

                   - Raphaël… !  Raphaël… Lance en effet une toute petite voix douce, mais très aiguë.

 

                   - Qui es-tu ?  Demande Raphaël intrigué. Que me veux-tu petit insecte ? 

 

                   - Ai-je l’air d’un insecte ! Répond la petite voix vexée. Ne te fie pas à ma taille ! Et regarde-moi un peu mieux, à moins que tu n’aies besoin de lunettes !

 

                   - Non ! Je vois très bien, quelle idée aussi d’être aussi petite ! 

 

         Puis Raphaël fronce les sourcils pour mieux voir, et s’approche doucement de cette petite chose qui vient de se poser sur une feuille.

 

                   - Ah ! Crie-t-il avec un mouvement de recul.

 

                   - Oh ! Dit la petite voix, de plus en plus vexée, non seulement je suis petite, mais je suis moche en plus ?! Et bien je m’en vais ! 

 

                   - Non ! lui crie Raphaël, s’il te plait ne t’en vas pas, j’ai juste été surpris, je, je, je …

 

                   - Bon tu te décides ? Ou je pars… 

 

                   - Non s’il te plait, reste ! Je n’ai pas l’habitude ! Un être moitié coccinelle, moitié… humain ! Une coccifille, quoi !

 

                   - Dans TON monde ce n’est peut-être pas courant mais dans LE MIEN ce sont les êtres comme toi qui sont bizarres !  Lance la petite voix.

 

                   - En tout cas, répond Raphaël, que ce soit dans mon monde ou le tien, les filles ont toujours aussi mauvais caractère. 

 

                   - Et les garçons se croient partout aussi malins, mais…  Se moque  la petite voix en se tordant de rire…, incapables de se débrouiller tous seuls et de se sortir        d’un mauvais pas sans l’aide des filles ! 

 

                   - C’est faux ! Et pas drôle en plus. Il faut juste que je retrouve mon chemin, c’est tout ! Et tu me fais perdre mon temps ! 

 

                   - Et il compte le retrouver comment son chemin, le petit garçon à sa maman ?

 

         Raphaël hausse les épaules et lui tourne le dos, mais au moment où il allait repartir il se retourne vivement et dit :

 

                   - Au fait, comment tu connais mon prénom, toi ? 

 

La petite voix gonfle le torse et répond toute fière,

 

                   - Parce que dans Mon monde à moi, nous sommes peut-être plus petits… 

 

Raphaël la coupe,

 

                   - beaucoup, beaucoup plus petits… 

 

         La petite voix reprend plus fort « Mais beaucoup, beaucoup plus intelligents ! » 

 

 

 presentation.pdf presentation.pdf

couv4.jpg

panier-1.jpg

logo.jpg

paypal.gif